Le vélocipède a été utilisé dans les armées de France et d'Europe dès le XIXe siècle, d'abord pour « faciliter le service d'estafette, c'est-à-dire celui de la transmission des ordres, comptes rendus et communications de toute nature », ensuite pour transporter des armes (ci-dessous une mitrailleuse).


Vélocipédistes militaires (La Nature, 1887) Mitrailleuses Maxim sur tricycle. La machine en marche (La Nature, 1901)


En 1895, le capitaine Gérard conçoit un nouveau modèle de bicyclette pliante, pouvant être transportée par les fantassins.

Bicyclette pliante, à gauche pliée, à droite ouverte (La Nature, 1895) Soldat cycliste, bicyclette au dos (La Nature, 1899)







Pendant la première guerre mondiale, les bicyclettes furent utilisées dans les compagnies d'infanterie cycliste. On adapta également le système de la bicyclette pour générer de l'électricité, afin de faire fonctionner les postes radio.