Ce vélocipède fait partie des premiers modèles développés par Pierre Michaux avant son association avec les frères Olivier en 1868 au sein de la société Michaux et Cie. Il se caractérise par un corps cintré en fonte malléable, un frein à poignée tournante agissant sur levier et le fameux pédalier, muni de contrepoids en forme de gland. En France, Pierre Michaux et son fils Ernest ont été les premiers à adapter la pédale au vélocipède, dès le printemps 1861. L'influence des frères Olivier orientera par la suite la production vers plus de légèreté, en proposant un corps droit plutôt que cintré, en acier forgé, accompagné du frein mouflé (reposant sur la démultiplication du mouvement), breveté par Michaux père en 1868. Ce vélocipède Michaux est l'un des cycles les plus anciens des collections du musée. Il était déjà présent à l'Exposition rétrospective du cycle de 1906, juste avant son entrée en collection.

Voir aussi le catalogue du musée (1953).

Vélocipède Michaux
Pierre et Ernest Michaux
Vers 1865
Musée des arts et métiers - Cnam, inv. 14064